Rechercher un outil
Chiffre de Vigenère

Outil pour décoder/encoder Vigenere automatiquement. Le Chiffre de Vigenère est un système de chiffrement par substitution poly-alphabétique, élaboré par Blaise de Vigenère. Utilisant généralement une clé et un tableau à double entrée, il permet de remplacer une lettre par une autre qui n'est pas toujours la même.

Résultats

Chiffre de Vigenère -

Catégorie(s) : Cryptographie,Chiffre Poly-Alphabétique

dCode et vous

dCode est gratuit et ses outils sont une aide précieuse dans les jeux, les énigmes et les problèmes à résoudre au quotidien !
Vous avez un problème, une idée de projet, besoin d'un outil spécifique et dCode ne peut pas (encore) vous aider ? Vous désirez une prestation de développement sur mesure ? Contactez-moi !


dCodeur lit tous les messages et y répond si vous indiquez un email (non publié) ! C'est grâce à vous que dCode a le meilleur outil de Chiffre de Vigenère, Merci.

Voici la nouvelle version de dCode
Qu'en pensez-vous ?   Retour version précédente

Chiffre de Vigenère

Annonces sponsorisées

Cet outil a été mis à jour, merci de signaler tout problème.

Déchiffrement de Vigenere










Aussi sur dCode : Chiffre BeaufortCode César

Cryptanalyse de Vigenere


Chiffrement avec Vigenere






Aussi sur dCode : Chiffre BeaufortCode César

Outil pour décoder/encoder Vigenere automatiquement. Le Chiffre de Vigenère est un système de chiffrement par substitution poly-alphabétique, élaboré par Blaise de Vigenère. Utilisant généralement une clé et un tableau à double entrée, il permet de remplacer une lettre par une autre qui n'est pas toujours la même.

Réponses aux Questions

Comment encoder avec Vigenere ? (Principe de chiffrement)

Le chiffrement utilise une clé (et un alphabet).

Soient le message clair DCODE, la clé CLE et l'alphabet latin ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

A chaque lettre, on fait correspondre la valeur de son rang dans l'alphabethref en partant de 0=A,1=B,...,25=Z

Il y a plusieurs méthodes de chiffrement (qui arrivent au même résultat) :

Chiffrement Vigenere par addition de lettres

Le chiffrement consiste à additionner la clé au texte clair. Le calcul s'effectue lettre après lettre (on n'additionne pas directement les lettres mais leur valeur dans l'alphabet).

Le résultat est donné modulo 26href : si le résultat est supérieur ou égal à 26, on soustrait 26 au résultat (où 26 est la longueur de l'alphabet).

La clé est répétée aussi souvent que nécessaire pour correspondre à la longueur du texte : CLECLECLEC...

On prend les premières lettres du message D (=3) et de la clé C (=2) et on les ajoute 3+2=5. On note la valeur et on continue avec la lettre suivante du message C (=2) et la lettre suivante de la clé L (=11) : 2+11=13 etc. Si on arrive à la fin de la clé, on recommence au début de celle-ci.

Pour chaque nombre obtenu (qui doit avoir une valeur entre 0 et 25), on fait correspondre la lettre ayant le même rang dans l'alphabethref.

D. C. O. D. E (message clair)
3. 2.14. 3. 4 (valeurs des lettres du message)
C. L. E. C. L (clé de chiffrement répétée)
2.11. 4. 2.11 (valeurs des lettres de la clé)
5.13.18. 5.15 (résultat de l'addition modulo 26href)
F. N. S. F. P (message chiffré)

Chiffrement Vigenere avec un tableau

Pour chiffrer avec Vigenere via un tableau à deux entrées, on utilise la grille suivante (cas ou l'alphabet est ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ) :

On repère la lettre du message en clair en haut du tableau et la lettre de la clé sur la colonne de gauche. La lettre chiffrée se trouve à l'intersection.

On repère la lettre D sur la première ligne, et la lettre C sur la première colonne, la lettre chiffrée est donc à l'intersection F.

On continue avec la lettre suivante du message et la lettre suivante de la clé, arrivé à la fin de la clé, on recommence au début de celle-ci.

FNSFP est le message chiffré.

Comment décoder par Vigenere ? (Principe de déchiffrement)

Le déchiffrement nécessite une clé (et un alphabet).

Soient le message chiffré FNSFP, la clé CLE et l'alphabet latin ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

Déchiffrement de Vigenere par soustraction de lettres

A chaque lettre, on fait correspondre la valeur de son rang dans l'alphabethref en partant de 0=A,1=B,...,25=Z.

Pour déchiffrer, prendre la première lettre du message et la première lettre de la clé, et soustraire leurs valeurs. Si le résultat est négatif, ajouter 26 au résultat (où 26 est le nombre de lettres dans l'alphabet), le résultat correspond au rang dans l'alphabethref de la lettre claire.

On prend les premières lettres du message F (=5) et de la clé C (=2) et on les soustrait (5-2=3), la lettre de rang 3 est D.

On continue avec la lettre suivante du message et la lettre suivante de la clé, arrivé à la fin de la clé, on recommence au début de celle-ci.

F. N. S. F. P (message clair)
5.13.18. 5.15 (valeurs des lettres du message)
C. L. E. C. L (clé de chiffrement répétée)
2.11. 4. 2.11 (valeurs des lettres de la clé)
3. 2.14. 3. 4 (résultat de la soustraction modulo 26href)
D. C. O. D. E (message clair)

Déchiffrement Vigenere avec un tableau

Pour déchiffrer avec Vigenere via un tableau à deux entrées, on utilise la grille suivante (cas ou l'alphabet est ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ) :

On repère la première lettre de la clé sur la colonne de gauche et on parcours la ligne jusqu'à trouver la première lettre du message chiffré. Alors on remonte la colonne pour lire la lettre claire correspondante (tout en haut).

On repère la lettre C sur la première colonne, on parcours la ligne jusqu'à trouver F, et le nom de cette colonne est D, c'est la première lettre du message clair.

On continue avec la lettre suivante du message et la lettre suivante de la clé, arrivé à la fin de la clé, on recommence au début de celle-ci.

DCODE est le message en clair.

Comment reconnaitre le chiffre Vigenere ?

Le message a un indice de coincidencehref entre 0.4 et 0.5, il diminue vers 0.4 plus la clé est longue.

Comment déchiffrer Vigenere sans connaitre la clé ?

Les techniques les plus courantes utilisent des méthodes statistiques qui permettent de retrouver la longueur de la clé, puis une analyse des fréquenceshref permet de retrouver la clé.

Test de Kasiski

Le test de Kasiski consiste à repérer des répétitions de lettres dans le texte chiffré.

ABC apparait trois fois dans le message ABCXYZABCKLMNOPQRSABC

Le fait qu'il existe une répétition signifie soit qu'une même suite de lettres du texte clair a été chiffrée avec une même partie de la clef, soit que différentes suites de lettres du texte clair se chiffrent de la même façon. Cette seconde possibilité n'a qu'une faible probabilité d'arriver.

En analysant les écarts entre deux redondances de séquences identiques, on peut déterminer un multiple de la longueur de la clé. En analysant pour chaque écart, les diviseurshref possibles, on peut déduire avec une grande probabilité la longueur de la clé.

Les positions de ABC sont 0, 6 et 18, les écarts sont donc de 6, 12 et 18, les diviseurshref les plus courants de ces nombres sont 2, 3 et 6, la clé a donc une forte probabilité d'être de longueur 2, 3 ou 6.

Test par indice de coincidencehref

Le test de l'indice de coincidencehref consiste à prendre une lettre sur n dans le message, et de mesurer l'indice de coincidencehref. Plus il est élevé, plus la probabilité que n soit la longueur de la clé est grande.

En effet, prendre une lettre sur n lorsque n est la longueur de la clé revient à prendre une série de lettre chiffrée toujours chiffrée avec le même décalage, l'indice de coincidencehref est donc égal à celui du texte clair.

Comment peut-on retrouver la clé lorsqu'on a le texte original et le texte codé correspondant ?

Lors du chiffrement, on ajoute la clé au texte clair pour obtenir un texte chiffré. Donc, à partir du texte chiffré, il suffit de soustraire le texte clair pour obtenir la clé.

NB : Cela revient à déchiffrer le texte chiffré avec comme clé le message clair. La clé apparaîtra alors répétée.

Soit le texte chiffré : FNSFP et le texte clair connu DCODE. On utilise DCODE comme une clé pour déchiffrer FNSFP et on trouve comme texte clair CLECL qui est en fait la clé de chiffrement CLE répétée.

Quelles sont les variantes du chiffre Vigenere ?

Il existe plusieurs variantes, comme le chiffre de Beauforthref, le chiffre de Vigenere Autoclavehref, ou le chiffre de Vernam.

Qu'est-ce que le code de Vernam ?

Le code de Vernam est le cas particulier ou la longueur de la clé est la même que celle du texte. Il est impossible à décrypter si la clé est composée de caractères aléatoires. En effet, si elle est porteuse d'un sens (une phrase par exemple) alors une attaque par mots probable peut aider au déchiffrement

Qu'est-ce que la réglette de Saint-Cyr ?

La réglette de Saint-Cyr est un instrument en forme de règle qui facilite le chiffrement et le déchiffrement manuels d'un message encodé avec Vigenère. Sa partie fixe est constituée de l'alphabet, et sa partie mobile coulissante est un double alphabet.

Pour chiffrer une lettre, on déplace le coulisseau de manière à ce que le A de la partie fixe corresponde à la lettre de la clé. Il suffit alors de regarder la lettre de la partie mobile directement en dessous de la lettre du message clair écrite sur la partie fixe.

Pourquoi le chiffre de Vigenere s'appelle-t-il ainsi ?

Blaise de Vigenère (1523-1596) était un diplomate français qui a probablement inventé ce code.

Quels sont les avantages du chiffre de Vigènère par rapport au code César ?

César est en fait l'équivalent d'un code de Vigénere à une lettre. Le code de Vigenere utilise donc des clés plus longues et ainsi chaque lettre peut alors être codée de plusieurs façons. L'analyse des fréquenceshref ne peut pas être utilisée directement.

Quand Vigenere a-t-il été inventé ?

Le traité décrivant Vigenere date de 1586

Poser une nouvelle question

Code source

dCodeur se réserve la propriété du code source du script Chiffre de Vigenère. Sauf code licence open source explicite (gratuit / freeware), tout algorithme, applet ou logiciel (convertisseur, solveur, chiffrement / déchiffrement, encodage / décodage, encryptage / décryptage, traducteur) ou tout snippet ou fonction (convertir, résoudre, décrypter, encrypter, déchiffrer, chiffrer, décoder, traduire) écrit en langage PHP (ou Java, C#, Python, Javascript, etc.) dont dCode a les droits pourra être cédé(e) après devis. Donc si vous avez besoin de télécharger le script Chiffre de Vigenère hors ligne pour vous, votre entreprise ou association, rendez-vous sur la page de contact !

Questions / Commentaires


dCodeur lit tous les messages et y répond si vous indiquez un email (non publié) ! C'est grâce à vous que dCode a le meilleur outil de Chiffre de Vigenère, Merci.


Source : http://www.dcode.fr/chiffre-vigenere
© 2016 dCode — Le site 'boite à outils' indispensable qui sait résoudre tous les problèmes. dCode